Stage de Théâtre COCHET DELAVÈNE

COMPLET

Prochaines Dates :


Contenu Pédagogique


Technique et sensibilité

Note ouverte, préfinale, mouvement, réaccentuation, phrasé, inflexion…

La sensibilité étant liée à la technique, ainsi que dans tout autre discipline artistique, le Cours Cochet-Delavène est le seul cours d’art dramatique initiant à toute la technique indispensable au métier de comédien

Textes à préparer (à savoir VRAIMENT par cœur):

Apprendre une fable de La Fontaine (hors « Le Corbeau et le Renard » ou « Le Lièvre et la Tortue »)

Les fables
L’enseignement du Cours Cochet-Delavène est basé sur l’apprentissage des fables, et de la façon de les dire. Les fables étant enseignées depuis l’école primaire, et de façon tout à fait contraire à l’esprit de l’auteur, il faut tout réenvisager afin de rendre les lettres de noblesse à La Fontaine. Au cours, la fable est travaillée pour les raisons suivantes : comment cerner une situation et un sentiment donnés, l’apprentissage de toute la technique du comédien, la manière de dire un texte et de déjouer, etc…

Travail effectué pendant le Stage :
Travail sur la situation dramatique. Sur le support des fables de La Fontaine, et sur des scènes classiques.

  • Application du précepte d’Henri Rollan, ‘Raconte-moi qui tu es’.
  • Travail sur le personnage. Qui je suis. Où je suis. A qui je parle.
  • Travail technique sur l’éloquence sensible. Réaccentuation, préfinale, inflexion, respiration.
  • Travail physique. Prise de conscience corporelle.
  • Travail d’imagination par le ‘sous texte’
  • Travail de la diction poétique…

plus de détails :

Photo de Jean Laurent Cochet et Fabrice Lucchini
Jean-Laurent Cochet dans les femmes Savantes de Molière
Jean-Laurent Cochet dans un des personnages de "Les femmes Savantes" de Molière
Jean-Laurent Cochet dans une pièce de Sacha Guitry
Jean-Laurent Cochet avec son élève Gérard Depardieu
IMG_0506
IMG_0507
IMG_0508
IMG_0509
IMG_0510
photo suivante
photo précédente